Bien-être au travail : Les meilleures pratiques pour s'épanouir au travail
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / Bien-être au travail : Les meilleures pratiques pour s'épanouir au travail

Bien-être au travail : Les meilleures pratiques pour s'épanouir au travail

11/06/2024
  • 0
  • 176
Happy,Female,Employee,Looking,In,Window,With,Satisfied,Face,Expression

La qualité de vie au travail est essentielle aux performances d’une entreprise, car elle contribue directement à l’optimisation de la productivité des collaborateurs. Pour cette raison, de plus en plus d’entreprises investissent dans les ateliers et formations et mettent en place les pratiques favorables à l’épanouissement du personnel. Perceptible à de nombreux niveaux au sein de l’entreprise, le bien-être au travail présente un enjeu majeur dans le monde professionnel.

Qu’est-ce que le bien-être au travail ? Comment favoriser l’épanouissement de vos collaborateurs ? Pourquoi leur garantir des conditions optimales de travail ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que le bien-être au travail ?

L’Organisation Mondiale de la Santé définit le bien-être au travail comme l’harmonie entre les contraintes du travail et les capacités, les besoins et les aspirations du travailleur.

Pour être effectif, le bien-être au travail doit comprendre 5 niveaux :

  1. Le bien-être physique : il est possible d’équiper les locaux d’installations ergonomiques et confortables afin de limiter la fatigue, les douleurs et l’inconfort physique.
  2. Le bien-être psychologique : le volume de travail attribué à chacun doit être équivalent à son temps de travail. En effet, un travail trop important à faire sur une durée trop courte est souvent source de stress et d’anxiété. Si la deadline est raisonnable, le travail sera fait à temps et le salarié aura une haute satisfaction personnelle, ce qui boostera ses performances au sein de l’entreprise.
  3. Le bien-être social : les dirigeants doivent s’assurer de la cohésion des équipes en organisant des team building ou d’autres événements similaires. Cette cohésion peut se traduire par des relations bienveillantes entre collègues et un rapport cordial avec la hiérarchie.
  4. Le bien-être organisationnel : quant à lui, dépend de la confiance des supérieurs hiérarchiques envers les salariés. Ces derniers pourraient par exemple être autorisés à s’organiser comme ils le souhaitent concernant la réalisation de leur travail, à la condition de respecter les délais et de fournir la qualité attendue. Ils pourraient aussi télé-travailler et posséder une certaine liberté d’action dans le respect du cahier des charges de leur poste.
  5. Le bien-être humain : porte sur le partage des valeurs et de l’éthique de l’entreprise, entre les dirigeants et les collaborateurs. Ces derniers doivent se sentir concernés par les actions menées par l’entreprise en faveur de ses engagements et dans le but d’atteindre ses objectifs. Ils s’impliqueraient alors davantage dans leur travail.

En d’autres termes, la question du bien-être au travail est une réelle problématique dans le monde professionnel. De nombreuses entreprises ne parviennent pourtant pas encore à réunir toutes les conditions pour favoriser le bien-être des collaborateurs au travail.

Une étude réalisée par Alan et Harris Interactive et dont les résultats ont été publiés en 2022, révèle notamment que 91 % des Français estiment que le monde du travail est de plus en plus touché par les difficultés psychologiques. D’autre part, 71 % des travailleurs ayant fait face à une difficulté psychologique souhaitent changer de poste, changer d’entreprise ou carrément entamer une démarche de reconversion professionnelle.

Pourquoi assurer le bien-être des salariés au travail ?

Toujours selon l’étude réalisée par Alan et Harris Interactive, 85 % des travailleurs déclarent qu’un employeur qui s’implique pour améliorer le bien-être mental de ses collaborateurs peut compter sur leur fidélité.

Si vous êtes à la tête d’une entreprise, pensez donc à organiser des ateliers QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) pour favoriser le bonheur au travail, garantie d’une plus forte culture d’entreprise. D’ailleurs, en plus des collaborateurs fidèles, une entreprise qui garantit le bien-être au travail attire les talents. Voici quelques exemples d’ateliers :

Ensuite, un environnement de bien-être au travail améliore la productivité globale de l’entreprise. Un tel environnement favorise, en effet, la concentration, la créativité et la productivité. De plus, l’absentéisme s’en trouve réduit, de même que les accidents de travail. Rappelons que l’absentéisme résulte en général d’un excès de stress dû à une surcharge de travail ou à des tensions entre collègues ou avec les supérieurs hiérarchiques. Avec un esprit d’entraide et de bienveillance, les collaborateurs auront tendance à vouloir résoudre les éventuels problèmes de stress au lieu de les fuir.

Comment garantir le bien-être de vos collaborateurs ?

Les entreprises doivent pleinement s’y investir pour garantir l’épanouissement et le bien-être des collaborateurs au travail.

De plus en plus d’entreprises célèbrent par exemple la journée mondiale du bien-être. À travers des animations et des activités spécifiques, elles apportent des réponses concrètes aux problématiques du bien-être en entreprise. En dehors de cette journée mondiale du bien-être qui est célébrée le 10 juin, il est aussi possible d’organiser régulièrement une formation ou un atelier bien-être au travail.

Si vous considérez que votre entreprise doit encore progresser en matière de bien-être au travail, sollicitez l’expertise de professionnels et initiez les démarches nécessaires pour améliorer la situation. À travers des formations et des ateliers dédiés, les experts du bien-être vous accompagneront pour renforcer l’engagement et les valeurs de votre entreprise. Vous assurerez aussi à vos collaborateurs, un environnement de bien-être, source de productivité et boost de performance.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter