Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / Journée mondiale du bien-être : toutes les infos

Journée mondiale du bien-être : toutes les infos

15/06/2022
Temps de lecture : 2 min.
  • 0
  • 6755
Capture d’écran 2023-04-04 à 15.58.25

Célébrée au moins de juin, la journée mondiale du bien-être rappelle pourquoi il faut prendre soin de soi pour un bien-être optimal au quotidien. Cette démarche implique autant le bien-être physique que le bien-être mental. Et autant que le bien-être dans la vie privée, le bien-être au travail a toute son importance. Comment organiser la journée mondiale du bien-être 2023 au travail ? Voici les réponses de nos experts.

 

Le bien-être en quelques mots

Lancée par Belgin Aksoy Berkin, directrice de création du Groupe Richmond International en 2012, la journée mondiale du bien-être est célébrée au mois de juin, en France et dans plus de 50 pays à travers le monde.

Par définition, le concept de bien-être se résume par un processus de prise de conscience en faveur d’une vie saine et épanouissante. Ici, le terme sain ne fait pas uniquement référence à la bonne santé physique (c’est-à-dire à l’absence de maladie). Il désigne surtout un processus dynamique de changement et de croissance impliquant des conditions générales satisfaisantes d’existence.

Une personne jouissant d’un bien-être optimal est heureuse, prospère et en bonne santé. Elle adopte un état d’esprit favorable au « mieux-être » et s’initie volontairement à une vie plus agréable.

Le 10 juin prochain, la journée du bien-être sera une excellente occasion d’aspirer à ce mode de vie.

 

Pourquoi organiser une journée mondiale du bien-être au travail ?

Selon une enquête d’Opinionway pour Psychodom (2021), 41 % des salariés en France ont émis le désir de bénéficier d’ateliers qui favorisent leur bien-être au travail. Il faut savoir justement que les salariés heureux sont plus productifs. Et dans le cadre de la célébration de la journée mondiale du bien-être 2023, de nombreux ateliers et animations sont possibles pour favoriser cet épanouissement des salariés.

D’autre part, la revue Harvard Business Review  a publié que la créativité des salariés heureux est 3 fois plus importante que la moyenne. Ils présentent également une productivité supérieure de 31 % et réalisent jusqu’à 37 % de plus de ventes que les autres.

Si les salariés sont, au contraire, en proie au mal-être dans le cadre de leur travail, les résultats de l’entreprise en pâtissent inévitablement. L’impact négatif d’une telle situation se ferait alors sentir au niveau financier parce que cela coûterait cher à l’entreprise.

Par ailleurs, l’IBET (Indicateur de Bien-Être au Travail) a publié le chiffre de 13.340 € par an pour un salarié désengagé. Et en fin de compte, cette somme est astronomique parce que selon Gallup (chiffres 2018), jusqu’à 20 % des salariés, sont justement désengagés.

Mais bonne nouvelle pour les entreprises : il est possible de rectifier le tir. Organiser une journée du bien-être au travail est vivement conseillé aux entreprises désireuses d’améliorer le bien-être des salariés et d’améliorer ainsi leur productivité. Et la visibilité dont bénéficie la journée mondiale du bien-être permet de faire le point avec le personnel et de proposer des solutions réelles pour un bien-être optimal au travail.

Bien entendu, les entreprises ne doivent pas mettre la lumière sur ce sujet uniquement à l’occasion de la journée mondiale du bien-être. Les solutions mises en place au sein de l’entreprise doivent être effectives sur le long terme.

 

Organiser une journée du bien-être au travail : zoom sur les vecteurs importants

Avant d’organiser une journée du bien-être au travail, il est primordial de cerner les vecteurs à la source du bien-être ou de la souffrance des salariés.

Le contenu même du travail est alors le premier vecteur à prendre en compte. Le travail doit être varié, créatif et complexe à la fois pour que le collaborateur puisse s’épanouir, pas seulement à l’occasion de la journée mondiale du bien-être 2023, mais sur toute l’année et sur l’ensemble de sa carrière. Émotions positives, bon moral et bonne humeur sont au rendez-vous si les missions d’un collaborateur répondent à ces critères.

Les relations au travail jouent également beaucoup sur le bien-être ou non du salarié. Ces relations impliquent celles avec ses supérieurs, ses pairs et ses subordonnés.

Par ailleurs, le lieu de travail fait partie de ces vecteurs de bien-être ou de souffrance en entreprise. Un salarié dont l’environnement professionnel est épanouissant pourra mieux cultiver des émotions positives. Dans cette optique, les outils de travail, mis à sa disposition, font aussi partie des paramètres à prendre en compte dans l’organisation de la journée du bien-être au travail. Et bien entendu, dernier paramètre, mais pas des moindres : la rémunération.

 

Idées d’activités à faire lors de la journée du bien-être au travail

Le choix des activités à organiser durant la journée mondiale du bien-être au travail dépend premièrement des objectifs fixés par l’équipe dirigeante. Ensuite, les attentes spécifiques des salariés sont évidemment prises en considération.

Ainsi, en partant de ces différentes données, voici quelques activités à faire lors de la journée du bien-être 2023 :

  • Former des référents pour animer régulièrement des ateliers d’éveil musculaire en interne.
  • Changer certaines habitudes alimentaires et proposer aux salariés des fruits frais pour leurs encas.
  • Faire appel à un médecin pour faire le point sur la santé du personnel.
  • Offrir des séances de massages assis sur le long terme.
  • Faire appel à un nutritionniste pour un entretien individuel avec les salariés.
  • Initier le personnel à la relaxation à travers des ateliers et des séances de méditation, de yoga, d’exercices de respiration, etc.
  • Proposer des formations courtes pour adopter de nouvelles habitudes au quotidien : apprendre à évacuer le stress, mieux lire les étiquettes sur les emballages alimentaires, apprendre à préparer un lunch box sain, mieux gérer le courrier électronique pour ne pas se laisser déborder, etc.
  • Analyser l’ergonomie des bureaux et apporter des solutions réelles là où c’est nécessaire.

Retrouvez nos autres événements santés sur cette page.


Découvrez également :

Retrouvez notre article sur : Comment réussir sa journée de la QVT ?

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter

Références formations gestes et postures