BLOG - lombalgie et MANUTENTION

lombalgie et MANUTENTION

 
lombalgie et manutention
 

Un dernier carton à porter avant la fin de la journée, un besoin de faire au plus vite une tâche, une fatigue passagère ou un léger manque d'envie... De multiples raisons peuvent être évoquées pour justifier une mauvaise exécution lorsqu'on soulève une charge lourde.​

Tout un tas de possibilités ayant souvent la même conséquence : la lombalgie !

 

1. Un chiffre

 

N°1 ! La lombalgie représente la première cause d'invalidité au travail chez les moins de 45 ans. Chaque année, on dénombre plus de 100 000 lombalgies déclarées en accident de travail. De plus, 55 jours d’arrêts sont nécessaires en moyenne pour un lumbago (contre 49 tout accident de travail confondu). 

Ainsi, de plus en plus d'entreprises font appel à l'ostéopathie pour prévenir ce mal.

2. Explication

 

La lombalgie

​La lombalgie se définit par une douleur en bas du dos. Elle peut se manifester sous différentes formes, sensation de blocage complet (lumbago aigü) ou gêne quasi-permanente (lombalgie chronique). Comme toute douleur, il existe plusieurs stades de gravité, notamment définis par les signes accompagnateurs (exemple : perte de sensibilité ou force dans une jambe, augmentation de la douleur à la toux, à la respiration, maux de ventre associés, etc...). Sans considération importante en ce qui concerne le traitement, la probabilité d'évolution vers une douleur chronique sera accrue. 

Influence de la manutention

​Le travail de manutentionnaire prédispose par son aspect physique à l'apparition de ce type de douleurs. Ceci étant d'autant plus vrai si les bons gestes et attitudes ne sont pas respectés.

En effet le port de poids lourd sollicite plus particulièrement la zone lombaire. De plus, le rythme du travail et la répétition des manœuvres à effectuer exagèrent cette sollicitation

3. Avis d'un expert 

 

La compression du disque intervertébral

​Les vertèbres sont des structures osseuses « empilées » les unes sur les autres. Entre chaque vertèbre nous retrouvons la présence d'une pièce cartilagineuse très importante : le disque intervertébral. Celui-ci a pour but d'amortir les chocs , protéger l'intégrité des surfaces articulaires des corps vertébraux et grâce à son aspect plus souple, permet d'orienter la répartition des pressions lors des mouvements. 

Lors d'une flexion dorsale associée à une flexion de genoux insuffisante ainsi que le port d'une charge située au sol, la pression sur les disques intervertébraux lombaires augmente considérablement (300kg). Ce mécanisme aura pour conséquence l'apparition de douleurs à ce niveau . 

En bref : ​Favoriser systématiquement la flexion des genoux pour conserver le dos plat et éviter des désagréments à ce niveau.

lombalgie manutention

4. LA solution produit

 
gilet manutention neo forma

Avec l'émergence de nouvelles technologies toujours plus performantes et en lien avec l'amélioration de la santé, certains produits existent pour protéger votre dos . C'est ainsi le cas du « gilet pédagogique ».

Équipé d'une sonnerie, elle se déclenchera à chaque fois que trop de tension sera mise sur le gilet reflétant ainsi une mauvaise posture pouvant menacer l'intégrité de vos lombaires. Avec votre gilet pédagogique, vous n'avez plus qu'un seul choix : préserver votre dos !​

 

5. Le conseil de l'expert

 

Mobilisation/ Echauffement 

Pour réduire la probabilité d'apparition de lombalgies lors du travail, il est vivement recommandé d'effectuer un échauffement adéquat. Par le biais de cette routine, vos muscles seront davantage préparés à effectuer leur mission et votre corps pourra être sollicité de façon moins brutale.Il est également recommandé d'effectuer régulièrement (toutes les 2h maximum) quelques mobilisations simples impliquant lombaires et bassin. Faire quelques pas est également bénéfique.​

Etirement du muscle psoas-illiaque  Le muscle psoas-illiaque joue très souvent un rôle important dans la lombalgie. Ceci s'explique notamment du fait de ses attaches au niveau des trois premières vertèbres lombaires ainsi que son trajet descendant vers le bassin, pour se terminer à proximité du col fémoral. Ainsi, afin de soulager une douleur ou même dans l'optique de prévenir celle-ci, son étirement sera opportun.​

 
 

Article rédigé par Sébastien DELBOS, Ostéopathe. 

NEO FORMA

Formation gestes et postures

14 place Moreau David

94120 FONTENAY SOUS BOIS

Nos horaires

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

APPELEZ NOUS AU :

01 82 39 08 30