Journée du bonheur 2024 : être épanoui au travail
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / Journée du bonheur 2024 : être épanoui au travail

Journée du bonheur 2024 : être épanoui au travail

28/02/2024
  • 0
  • 778
Smiling,Diverse,Colleagues,Gather,In,Boardroom,Brainstorm,Discuss,Financial,Statistics

Depuis 2013 et conformément à sa résolution 66/281 du 12 juillet 2012, l’Organisation des Nations Unies célèbre le 20 mars, la Journée mondiale du bonheur. Les activités éducatives et les campagnes de sensibilisation organisées chaque année en ce jour s’ouvrent principalement au grand public. Cependant, les travailleurs peuvent aussi profiter de la journée du bonheur, sur leur lieu de travail.

Quels sont les objectifs de la journée mondiale du bonheur ?

Selon une étude réalisée par l’Université de Warwick (Royaume-Uni), un salarié heureux dans son travail augmente sa productivité de 12 %. Le bonheur agit directement au niveau du cerveau et celui-ci devient plus créatif et mieux disposé à résoudre les problèmes. Le bonheur facilite également les relations professionnelles, rendant le contact avec les collègues et les supérieurs, plus agréable.

Ainsi, un salarié malheureux est forcément moins productif. Selon toujours l’étude menée au Royaume-Uni, la productivité d’un salarié qui n’est pas heureux au travail, se retrouve à 10 % en-dessous de la moyenne.

Pour résumer, la journée du bonheur permet d’améliorer l’épanouissement professionnel des travailleurs. Les bénéfices pour l’entreprise, en termes de productivité, sont alors palpables. Si vous êtes à la tête d’une entreprise, n’hésitez pas à inclure la journée du bonheur dans vos événements santé annuels.

Journée du bonheur : comment l’organiser au sein de votre entreprise ?

Toujours selon l’étude réalisée par l’Université de Warwick, le bonheur au travail ne se résume pas à la rémunération. Bien entendu, le salaire contribue au bien-être des travailleurs, mais les mieux payés ne sont pas forcément les plus heureux et ne sont donc pas forcément les plus productifs.

D’autres facteurs rendent les collaborateurs heureux au travail :

  • Les avantages salariés : assurance maladie, congés payés, plans de retraite, modalités de travail flexibles…
  • Une ambiance de travail saine et agréable : supérieurs hiérarchiques à l’écoute, existence de moments conviviaux entre collègues en dehors du cadre purement professionnel, valorisation du travail en reconnaissant les efforts des uns et des autres, en prenant les avis en compte dans les prises de décision et en mettant en place un système de prime…
  • La responsabilisation des salariés
  • Etc.

La célébration de la journée mondiale du bonheur au sein de l’entreprise est donc parfaitement pertinente pour rendre les collaborateurs heureux.

Plusieurs activités sont possibles dans cette perspective :

Bien entendu, les activités à proposer doivent être en phase avec le profil des managers et des salariés. D’ailleurs, pour éviter les fausses notes, de nombreuses entreprises confient l’organisation de la journée du bonheur à leur chief happiness officer (CHO). C’est le responsable du bonheur des collaborateurs pour attirer et retenir les talents.

Notons que les entreprises ne sont pas obligées de se contenter de la journée mondiale du bonheur. Ses activités peuvent s’étendre sur quelques jours voire sur une semaine, en fonction de l’organisation interne.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter