Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / La position statique / Le mouvement meilleur traitement
le-mouvement-meilleur-traitement
BLOG - LE MOUVEMENT MEILLEUR TRAITEMENT

Le mouvement meilleur traitement

Guillaume DEVOOGHT, Ostéopathe.

Les postures professionnelles prolongées sont à l’origine de TMS ou troubles musculo squelettiques, se traduisant par différentes douleurs. La palme revient aux lombalgies, fléau des pays industrialisés de par la position assise derrière écran. La sédentarité est devenue un enjeu majeur de santé publique, c’est pourquoi l’inclusion du « sport sur ordonnance » dans le parcours de soins et sa prise en charge par l’assurance maladie est une des mesures incluses dans la loi de modernisation de notre système de santé (décret entré en vigueur le 1er Mars 2017).​

1. UN CHIFFRE

Nombreux sont ceux qui pensent que mal de dos rime avec repos. Preuve en est : une étude du Baromètre BVA réalisée en 2017 révélait que 68% des Français étaient de cet avis. C’est pourquoi l’Assurance maladie a lancé une campagne depuis le 9 septembre 2018, afin de sensibiliser la population sur le sujet.

L’objectif ? Faire comprendre aux Français que la meilleure façon de lutter contre le mal de dos est le mouvement, donc de conserver une activité physique. Un message qui passe de mieux en mieux si l’on en croit une étude du nouveau Baromètre BVA de 2018 : ils ne sont plus que 45% à penser que le repos est utile face au mal de dos.

2. EXPLICATION

« Mal de dos ? Le bon traitement, c’est le mouvement » invite les patients à reprendre ou démarrer dès que possible une activité physique quelle qu’elle soit. Ce programme vise à lutter contre une idée reçue selon laquelle le repos serait le meilleur remède contre le mal de dos, à l’encontre des recommandations médicales qui encouragent le maintien ou la reprise rapide des activités physiques.

3. AVIS D’UN EXPERT

Effets de la position assise prolongée, sachant que toute autre position prolongée est néfaste : Le corps humain est fait pour la station debout et surtout la locomotion.

​Le cerveau

La circulation sanguine et l’afflux d’oxygène vers le cerveau ralentissent, ce qui rend nos pensées de moins en moins claires.​

Le dos

Vos muscles se relâchent et ne peuvent plus jouer leur rôle de soutien de la colonne, votre stabilité est affectée et vous avez du mal à garder votre dos ainsi que le reste de votre corps en position droite. La solution est de se déplacer davantage, de manière à ce que vos vertèbres puissent être en mouvement. Le sang et les nutriments présents dans votre corps pourront plus facilement atteindre vos muscles ainsi que l’ensemble de votre corps, ce qui contribuera à votre état de santé général. On peut prendre le cas d’alitement prolongé ou d’immobilisation d’une partie du corps (plâtre après fracture) : les muscles « fondent », d’où une rééducation nécessaire par kinésithérapie pour remuscler le corps. En position assise prolongée, certains muscles ont tendance à « fondre » car ils ne sont plus sollicités, alors que d’autres fatiguent car en contraction permanente.

​Le cou et les épaules

Vous avez souvent tendance à surcharger inconsciemment les muscles de vos épaules car vous les gardez surélevés et tendus. En effet, vous vous positionnez souvent au-dessus de votre clavier d’ordinateur, ce qui est loin d’être la position la plus naturelle. Il n’y a pas que vos épaules qui sont reliées à votre dos, votre cou l’est également. Celui-ci est souvent mis à rude épreuve lorsque vous restez figé devant un écran (ordinateur ou smartphone) pendant un certain temps. N’oubliez pas que vos vertèbres cervicales sont connectées avec votre cerveau.​

Jambes

Les personnes restant trop longtemps assises risquent de voir leurs os maigrir. Même si cela peut sembler positif de prime abord, cela ne l’est pas du tout. Si vos os sont amaigris, vous serez moins fort et la puissance de vos jambes sera impactée. Mais ce n’est pas tout. Si vous ne bougez pas assez, votre flux sanguin sera ralenti et du sang s’accumulera autour de vos chevilles, ce qui peut conduire à des varices, des gonflements ou même des caillots de sang.​

Organes

Le flux sanguin vers différents organes peut aussi être ralenti, ce qui augmente la production d’insuline et entraîne toutes sortes de maladies. Le diabète, l’obésité et le cancer du côlon peuvent être causés par une trop faible activité physique, tout comme le risque de problèmes cardio-vasculaires.

4. LA SOLUTION PRODUIT

Fini les positions statiques prolongées qui engendrent des maux de dos ! La solution est d’alterner les 2 postures et donc de penser au MOUVEMENT !

  • Travaillez sans effort et favorisez le travail collaboratif grâce au système Tri-Motion du Lotus™ RT qui assure une flexibilité et une stabilité optimale
  • Transition facile de la position assise à la position debout grâce à la technologie Smooth Lift™
  • Surface de travail avec espaces utiles pour tous vos accessoires de bureau et appareils électroniques
  • Passe câbles intégré pour un encombrement minimal
  • Travaillez sans effort et favorisez le travail collaboratif grâce au système Tri-Motion du Lotus™ RT qui assure une flexibilité et une stabilité optimale
  • Se fixe à l’arrière du bureau grâce à une pince s’adaptant à la plupart des bureaux
  • Surface de travail en bois robuste – disponible en noir ou en blanc
  • Comprend un bras simple pour garder votre écran sécurisé

solution-assis-debout

Voir le produit

5. LE CONSEIL DE L’EXPERT

Au bureau :

Il faut BOUGER régulièrement, sans forcément faire des pauses, mais faire 5 minutes de mouvements ou d’étirements sur votre chaise par heure travaillée.

Prenez des pauses régulières : pour y penser rien de tel qu’une petite sonnerie réglée automatiquement, ou un vibreur si vous préférez rester silencieux. (On peut aller aux toilettes, boire un verre d’eau, passer un appel téléphonique, parler à un collègue, faire des photocopies, prendre en petit encas…).

Vous privilégierez vos sessions de brainstorming après un jogging ou une promenade, comme le faisait Steve Jobs ! Soyez affuté et n’hésitez pas à vous promener de temps en temps ou à déconnecter complètement.

Faites attention à votre posture et à vos mouvements. Une chaise sans dossier (ou une chaise ballon) est par exemple un excellent moyen d’y remédier. Cela vous forcera à faire attention et vous poussera à vous maintenir en position droite. Un bureau surélevé est aussi un pas dans la bonne direction. Tenez-vous bien droit et déplacez-vous le plus possible.

A la maison :

Maintenir ou reprendre une activité physique : la marche, le vélo et la natation sont les sports les plus indiqués. Vous pouvez commencer également un sport zen : yoga, pilates, stretching, tai-chi, gi gong.

Créer une routine quotidienne : prenez 5 à 15 minutes pour vous vous étirer et/ou faire du gainage (renforcement musculaire) avec l’exercice de la planche par exemple. Pour vous étirer vous pouvez par exemple vous allonger sur le dos, avant de poser vos jambes fléchies sur l’assise d’une chaise, les mains croisées derrière la tête. Vous pouvez également vous agenouiller, le dos enroulé, le front contre le sol et encadré par les coudes, les avant-bras reposant au sol. Des gestes simples, qui permettront de soulager et de renforcer votre dos.

Astuces pour marcher plus : descendez à l’arrêt de bus ou de métro d’avant votre destination et marchez 5 minutes de plus. Limitez les trajets en voiture et garez-vous un peu plus loin de l’endroit où vous voulez aller et marchez. Prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur ! Le sport intégré (ou le fait de vivre actif) : Jardiner / faire le ménage / bricoler / danser / jouer avec ses enfants ou son chien : ça compte aussi !

Faire un peu, c’est déjà mieux que rien du tout ! Pour le mal de dos, toute augmentation de l’activité physique, même minime, est bénéfique pour la santé et pour entretenir et renforcer la musculature du dos. Votre médecin traitant pourra vous aider à trouver l’activité la mieux adaptée. L’objectif est de bouger progressivement et d’améliorer régulièrement son niveau d’activité.

Références formations gestes et postures