L'importance des pauses actives pour prévenir les TMS
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / L'importance des pauses actives pour prévenir les TMS

L'importance des pauses actives pour prévenir les TMS

25/06/2024
  • 0
  • 112
Pause étirements au bureau

En France, les TMS ou Troubles musculo-squelettiques représentent 20 % des accidents de travail et 87 % des maladies professionnelles. Leurs conséquences économiques sont considérables pour les entreprises. Il existe de nombreuses solutions pour prévenir les TMS et la pause active en fait partie.

Qu’est-ce que la pause active et quels en sont les bienfaits ? En quoi permet-elle de prévenir les TMS au travail ? Faisons aujourd’hui le tour de ce sujet.

Qu’est-ce que la pause active ?

Pour utiliser des termes simples, la pause active est une courte période d’activité physique qui rompt une position statique que le travailleur doit adopter à son poste. Pris dans la concentration, beaucoup de travailleurs restent dans la même posture, pendant une période assez longue de la journée.

La pause active permet de se dégourdir les articulations et de bouger les muscles. Stimulant et dynamique, ce type de pause réactive la circulation sanguine et déverrouille les articulations. D’ailleurs, la pause active est un exercice à part entière de réveil musculaire en entreprise. En effet, il faut rappeler que le corps humain n’est pas naturellement prévu rester dans la même posture pendant des heures.

Comment faire une pause active ?

D’une durée moyenne de 5 à 15 min, la pause active est composée d’un échauffement, suivi de quelques exercices et se termine par un moment de relaxation.

Les exercices ne doivent pas forcément être très soutenus. Il suffit qu’ils mobilisent les articulations, étirent les muscles et favorisent la décontraction. Les adeptes de pause active peuvent réaliser différents types d’exercices faisables en quelques minutes et ne nécessitant pas d’équipement particulier :

  • Le yoga
  • Les escaliers (pour monter et descendre)
  • La marche rapide
  • La marche à travers la pièce au moment de prendre un appel
  • Des exercices pour le cou et les épaules
  • De la gymnastique simple en s’aidant simplement du bureau et du siège
  • La danse
  • Etc.

En tout cas, une pause active de 5 à 15 min convient après 2 h de position statique où le corps est resté plus ou moins immobile.

Quels en sont les bénéfices ?

Dans le milieu professionnel, la pause est mise en place pour regagner de l’énergie en rompant le travail pendant quelques minutes. Ainsi, contrairement à certaines idées reçues, ceux qui revendiquent plusieurs pauses dans la journée ne sont pas paresseux. Au contraire, ils souhaitent être plus productifs. Avec la pause active, le regain d’énergie est plus efficace et favorise un bien-être général, autant physique que mental.

Plusieurs autres raisons devraient encourager les entreprises à instaurer la pause active dans les habitudes de leurs collaborateurs :

  • Améliorer l’humeur
  • Impacter positivement les fonctions cognitives
  • Booster le système immunitaire
  • Booster l’énergie
  • Etc.

Tous ces bienfaits sur les travailleurs améliorent évidemment la productivité globale de l’entreprise.

Prévenez les TMS au travail en adoptant la pause active

La pause active est une méthode efficace pour prévenir les TMS. Les Troubles Musculo-Squelettiques qui sont qualifiés par les professionnels de la santé, comme le « mal du siècle » des entreprises.

En engendrant des maladies professionnelles et des accidents de travail, les TMS ont des conséquences économiques désastreuses pour les entreprises. Pour prendre l’exemple des TPE/PME, selon la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés, le coût moyen brut d’un arrêt de travail qui dépasse 24 h est estimé à 3.200 €. Au-delà de ce coût brut, un arrêt de travail engendre aussi des frais indirects :

  • Coût du remplacement du collaborateur mis en arrêt
  • Coût du remplacement du matériel détérioré (pour les cas d’accidents de travail)
  • Coût de la gestion administrative de l’accident
  • Perte en productivité
  • Etc.

Lors d’une formation sur la prévention des TMS, vous comprendrez que la pause active à elle seule ne suffit pas pour éviter les Troubles Musculo-Squelettiques. Cependant, réussir à la mettre en place serait une étape importante pour garantir le bien-être de vos collaborateurs au travail. Beaucoup de solutions s’offrent aux entreprises dans cette perspective : amélioration de l’ergonomie au travail, mise en place de séances de réveil musculaire, promotion d’un mode de vie sain, organisation régulière de campagnes de prévention santé, etc.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter