BLOG - tendinite et travail sur écran

TENDINITE ET TRAVAIL SUR ÉCRAN

 
tendinite et travail sur ecran
 

Un travail assis, un bon fauteuil, dans un bureau, face a un ordinateur … Impossible de se faire mal ? Détrompez-vous !

Cette situation expose malgré tout à l'apparition de certaines pathologies dont notamment la tendinite.​

 

1. Un chiffre

 

Le travail sur écran, malgré son aspect non dangereux, représente 5% des arrêts de travail causés par des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). La tendinite prenant une part importante dans cette proportion.

2. Explication

 

La tendinite ou plus précisément « téno-synovite » (car les tendons ne sont pas vascularisés) est une pathologie inflammatoire tendineuse. Elle survient à la suite de mouvements répétitifs ou d'une position statique prolongée au cours de laquelle l'état de contraction du muscle place son insertion tendineuse dans une configuration contraignante. 

Quel rapport avec le travail sur écran ?

Le travail sur écran implique le maintien d'une posture statique prolongée. De plus, bien souvent cela implique également une utilisation répétée de mouvement précis des doigts, que ce soit des frappes avec le clavier de l'ordinateur ou des clics avec la souris. Ainsi, certains muscles vont être très sollicités, ce qui peut à terme entraîner des TMS dont la tendinite. 

La hauteur du siège, du bureau et de l'ordinateur est très importante à prendre en compte.  L'angle du coude doit être égal à environ 90°, c'est à dire que les poignets ne doivent pas se retrouver plus haut que les coudes, ni plus bas. Le siège ne doit pas non plus être trop loin du bureau pour ne pas mettre trop de tension sur les épaules. 

Enfin, il faut également prendre de bonnes habitudes avec la position de la souris. Pour bien faire, celle-ci ne doit pas être trop décalée sur le coté car cela influe directement sur les épaules.

3. Avis d'un expert 

 

​Traitement Curatif

Le traitement de la tendinite reste encore long a mettre en place et fastidieux. Le risque de récidive reste assez élevé, encore plus lorsque le temps d'inactivité n'est pas respecté. Un protocole à suivre : le « G-R-E-C ». Ce qui  signifie Repos – Glaçage – Élévation – Contention.

Par la suite, un travail de rééducation (Kinésithérapie) et de reéquilibration (Ostéopathie) s'avère indispensable pour prévenir d'une récidive. 

Traitement Préventif

Afin d'éviter l'apparition de ce type de douleurs, quelques manœuvres peuvent être mis en place. Il est notamment primordial d'effectuer quelques mouvements de temps en temps quand une position fixe prolongée est imposée (toutes les 2h minimum). De plus, certains étirements en fonction de l'activité sportive ou du travail pourront s'avérer importants.

L'alimentation peut également avoir son rôle à jouer. En effet, comme dans toute pathologie inflammatoire, il est conseillé de réduire la consommation de produit acide ( sucre, café, cigarettes, crudités, stress…). A contrario, il est intéressant d'augmenter la consommation des produits alcalins (légumes verts) afin de réduire l'acidité.

Dans cette même optique il est aussi primordial de s'hydrater en abondance, en espaçant les prises d'eau tout au long de la journée.

Consulter un ostéopathe annuellement en prévention aidera également à réduire l'apparition de ces désagréments.​

Voici un exemple d'étirements à effectuer au bureau. Retrouvez toutes les vidéos d'étirements spécial travail sur écran sur notre chaine Youtube.

4. LA solution produit

 
support avant bras

 Pack support avant bras Ergorest et tapis de souris. Grâce à cet outil ergonomique vous pouvez avoir un support pour vos avant bras qui vous permettra de relâcher vos épaules. Modulable, ceci vous permettra également d'intégrer une posture adéquate en fonction de votre taille, morphologie etc... Son aspect mobile vous permet de conserver la liberté de mouvement de vos membres supérieurs tout en vous préservant de certaines tensions musculaires qui peuvent apparaître suite au travail sur écran.​

 

5. Le conseil de l'expert

 

Anti-inflammatoire naturel​

Pour réduire la douleur, les anti-inflammatoires sont la plupart du temps prescrits. Chez certaines personnes, certains effets secondaires peuvent être indésirables notamment au niveau gastrique. Une solution alternative peut alors s'offrir à vous : le curcuma.

Vous avez la possibilité de le consommer en huile essentielle (application cutanée directe), en gélule ou directement dans vos plats en épices, mais cela demande une quantité importante.

 
 

Article rédigé par Sébastien Delbos, Ostéopathe. 

NEO FORMA

Formation gestes et postures

14 place Moreau David

94120 FONTENAY SOUS BOIS

Nos horaires

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

APPELEZ NOUS AU :

01 82 39 08 30