Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Les douleurs au travail / Les troubles musculo squelettiques
les-troubles-musculo-squelettiques
BLOG - LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

Les troubles musculo squelettiques

Marie JUTON, Ostéopathe.

1. UN CHIFFRE

Aujourd’hui, les troubles musculo squelettiques (ou TMS) sont la 1ère cause de maladie professionnelle en France et représentent 13% des arrêts de travail en entreprise.

2. EXPLICATION

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) recouvrent un large ensemble d’affections de l’appareil locomoteur, qui se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes mais souvent quotidiennes.

Ils touchent des structures situées à la périphérie des articulations : muscles, tendons, nerfs, ligaments, bourses séreuses, capsules articulaires, vaisseaux… Les parties du corps les plus fréquemment atteintes sont : le dos, les membres supérieurs (épaule, coude, poignet), plus rarement les membres inférieurs (genoux).

​​​​Parmi les TMS les plus fréquents, on retrouve les lombalgies, les cervicalgies, les douleurs articulaires, les tendinites (tendinite de la coiffe des rotateurs à l’épaule, épicondylite…) et le syndrome du canal carpien.

Les TMS ont des causes multiples, mais l’activité professionnelle joue fréquemment un rôle dans leur survenue, leur maintien ou leur aggravation. Ils sont à la fois liés au poste de travail et à l’organisation du travail, mais aussi à l’environnement dans lequel les tâches sont exercées et au climat social de l’entreprise. Le stress peut aussi jouer un rôle, ainsi que l’âge et les antécédents médicaux.

3. AVIS D’UN EXPERT

​Du fait de leur fréquence et de leurs conséquences médicales, fonctionnelles et professionnelles (en termes de réduction d’aptitude voire d’inaptitude au poste de travail et de risque de rupture de la vie professionnelle), les TMS constituent l’une des questions les plus préoccupantes en santé au travail dans les pays industrialisés.

Il est donc essentiel qu’un travail de prévention soit réalisé à l’échelle nationale par les caisses d’assurance maladie, la caisse d’assurance retraite et de santé au travail, l’organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics…Et qu’au sein même des entreprises, un budget soit alloué au « bien être » des employés afin d’aménager des postes de travail ergonomiques ou bénéficier de soins d’ostéopathie par exemple, dans le but de permettre à l’employé de travailler dans les meilleures conditions possibles afin d’optimiser son efficacité et son rendement.

4. LA SOLUTION PRODUIT

Afin d’avoir une posture correcte à son poste de travail, l’écran de l’ordinateur doit se trouver à l’horizontalité du regard. L’idéal est d’opter pour un bras écran qui permet un réglage facile de la hauteur de votre ordinateur.​ De plus, le bras améliore le confort visuel, permet à l’utilisateur de rester dans l’alignement de son écran et diminue l’apparition de cervicalgie.

troubles-musculo-squelettiques-ecrans

Voir le produit

5. LE CONSEIL DE L’EXPERT

Une activité physique régulière est bénéfique pour entretenir musculation et souplesse articulaire. Des exercices d’échauffement sont souvent utiles avant une activité physique importante.

Retrouvez un protocole de réveil musculaire à faire chaque jour, en vidéo sur la chaine Youtube de NEO FORMA.

 

Références formations gestion et postures