Manutention manuelle : risques et conséquences au travail
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Douleurs et accidents au travail / Les risques liés à la manutention manuelle

Les risques liés à la manutention manuelle

19/09/2023
  • 0
  • 868
port charge lourde

En dehors des trajets, la manutention est la première cause d’accidents de travail et de maladies professionnelles selon les chiffres de la Sécurité Sociale. La manutention est pourtant indissociable de nombreux secteurs d’activité.

En effet, conformément à la définition indiquée par le Code du travail, on parle de manutention pour toute opération de transport et de soutien de charge, exigeant l’effort physique d’une ou de plusieurs personnes.

Quels sont les risques liés à la manutention manuelle ? Quelles solutions pour les limiter ? Nous répondons à vos questions.

La manutention manuelle en quelques mots

Selon l’article R.4541-2 du Code du travail, le travail de manutention fait référence à toute opération de transport et de soutien d’une charge qui nécessite l’effort physique d’un ou de plusieurs travailleurs. Cela concerne entre autres le levage, la traction, la poussée, la pose, le déplacement ou encore le port de la charge en question.

En des termes plus simples, la notion de manutention manuelle concerne tout déplacement de charge par la force humaine.

Bien que la manutention manuelle concerne quasiment tous les domaines professionnels, certains secteurs d’activité sont plus concernés que d’autres. On peut notamment en citer quelques-uns :

  • Le BTP
  • L’agroalimentaire
  • Les usines de transformation du bois et du papier
  • Certains secteurs tertiaires et de services comme la santé, le commerce de détail, etc.
  • Les usines de transformation du bois

Les risques liés à la manutention manuelle

Les risques liés à la manutention manuelle varient en fonction du poste et des missions du travailleur. Les paramètres propres à l’entreprise, par exemple le niveau de sécurité des lieux de travail, entrent également en jeu.

Risques de lésions au niveau du dos, des muscles et des articulations

Le dos est la partie du corps la plus exposée aux contraintes liées à la manutention manuelle. En effet, le dos subit pleinement les mauvaises postures et les gestes répétitifs qui sont habituellement liés à la manutention.

Le risque de la manutention manuelle au niveau du dos se traduit alors par des lésions relativement importantes. D’autres troubles internes, comme les TMS ou Troubles Musculo-Squelettiques, peuvent également se développer.

Bien entendu, les dos n’est pas la seule partie du corps qui s’expose à des lésions causées directement par des opérations de manutention manuelle. Les muscles et les articulations les plus sollicités sont aussi quotidiennement exposés à des risques de blessures internes.

D’une manière générale, voici les risques liés à la manutention manuelle les plus fréquents :

  • La lombalgie
  • Le claquage et la déchirure musculaire
  • La hernie discale
  • Les courbatures, crampes et contractions musculaires localisées

Les blessures et plaies externes

Au-delà des lésions et des TMS mentionnés précédemment, le risque de la manutention manuelle concerne aussi d’éventuelles blessures externes, provoquées par l’environnement de travail.

La manipulation d’objets coupants ou abrasifs expose, par exemple, les travailleurs à des coupures, des brûlures, etc. Dans certains domaines d’activité, les risques liés à la manutention manuelle peuvent provenir d’une chute d’objets, d’une collision avec des objets ou des équipements professionnels, par exemple une collision entre deux transpalettes dans un entrepôt.

En tout cas, l’environnement est un élément essentiel dans la gestion des risques liés à la manutention manuelle. Les risques d’accident augmentent si la sécurité des lieux de travail ne répond pas aux normes établies pour la santé et la sécurité au travail, notamment la famille ISO 45000.

Que stipule le Code du travail ?

Le Code du travail encadre les risques liés à la manutention manuelle à travers les articles R.231-66 à R.231-72.

Ainsi, un homme ne peut porter de charges pesant plus de 55 kg sauf s’il a été reconnu apte à le faire, par un médecin du travail. Cependant, même avec cette aptitude confirmée par un médecin, les charges en question ne doivent pas peser plus de 105 kg. Une femme quant à elle, ne doit pas porter plus de 25 kg.

Ensuite, l’établissement a des devoirs de formations en manutention et doit fournir le matériel nécessaire pour prévenir tout risque lié à la manutention manuelle.

Par ailleurs, le Code du travail oblige l’établissement à apporter les réajustements nécessaires par rapport aux facteurs qui augmentent les risques et qui aggravent la pénibilité de la manutention manuelle.

Comment réduire les risques ?

La prévention est la meilleure manière d’anticiper et de réduire les risques liés à la manutention manuelle. Cela consiste pour entreprises, à mettre en place les dispositifs nécessaires pour corriger les facteurs de pénibilité de la manutention manuelle.

Les facteurs en question portent en premier lieu sur la charge, c’est-à-dire le poids, la forme, la taille ou encore l’emplacement des objets que les travailleurs doivent porter ou déplacer. Concernant l’emplacement par exemple, récupérer ou déposer un objet en hauteur constitue déjà un risque pour le travailleur.

D’autre part, les locaux de travail peuvent présenter des anomalies et des irrégularités qui aggravent les risques liés à la manutention manuelle. Il arrive par exemple que l’espace de travail soit trop exigu pour réaliser les différentes tâches en toute sécurité. Le sol peut aussi être irrégulier ou glissant. La température ambiante fait aussi partie des facteurs qui peuvent augmenter les risques liés à la manutention.

En tout cas, le Code du travail exige que l’établissement régularise tous ces facteurs afin de réduire les risques. Dans cette optique, les chefs d’entreprise peuvent se référer à la Norme AFNOR X 35-109. Cet outil d’aide est prévu spécifiquement pour l’évaluation des risques professionnels liés à la manutention manuelle.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter