Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Les douleurs au travail / Les troubles digestifs en entreprise
Sick,Unhealthy,Asian,Man,Suffering,From,Stomachache,,Diarrhea,,Food,Poisoning,
BLOG - Les troubles digestifs en entreprise

Les troubles digestifs en entreprise

Baptiste GALIEGUE, Ostéopathe.

Les troubles digestifs fonctionnels sont des symptômes pour lesquels il n’existe pas de réelle lésion, nous retrouvons un fonctionnement gênant de l’appareil digestif. Nous retrouvons la perte d’appétit, nausées, brûlures gastriques, éructations, ballonnements, gaz…

Quelques chiffres :

Les femmes sont 2,5 fois plus susceptibles d’avoir le syndrome du côlon irritable​.

54% de femmes sont atteintes de troubles digestifs contre 41% des hommes, représentant un total de 48% de la population. Parmi ces personnes 25% sont atteintes de douleurs abdominales avec des gaz, 22% d’un transit irrégulier, 13% de ballonnement le soir et 12% avec des difficultés à tolérer des aliments (laitages, blé, gras…).

Sur ces personnes atteintes, 28% vont chercher une aide pour soulager ces symptômes (compléments alimentaires, avis d’un professionnel). Ces différents symptômes peuvent impacter notre vie quotidienne comme notre activité professionnelle.

Explication :

Le système digestif humain est très complexe et beaucoup de facteurs vont rentrer en compte.

Les habitudes alimentaires sont évidemment à prendre en compte : le sucre, les graisses, le café, les intolérances alimentaires, les quantités dans les assiettes, la fréquence des repas, le grignotage, la vitesse des repas, la mastication, l’hydratation.

Se rajoute à ça le côté psycho-émotionnel, la fatigue, le stress qui peut se ressentir sur différentes zones de notre corps et très souvent au niveau du ventre. Le système digestif est ​décrit comme notre «deuxième cerveau» et peut donc se traduire par de la somatisation: expression d’une souffrance intra-psychique ou psycho-sociale par des plaintes corporelles.

Le rythme de vie est un facteur important, car notre corps a ses « habitudes » en fonction des heures de la journée, influencé par nos hormones, le soleil et autre. Le rythme circadien est un rythme biologique d’une durée de 24 heures environ. Donc en fonction de certaines heures votre corps n’est pas pleinement disposé à faire tout ce que vous voulez, comme manger à 2h du matin.

schema douleurs digestifs

Nos positions au quotidien peuvent influer sur notre fonctionnement digestif. Comme le sport peut vous faire aller plus facilement au toilettes, se tenir assis longtemps peut créer des ballonnements. Devant un écran, au travail ou à la maison, notre position est statique avec les jambes pliées peuvent appuyer sur le système digestif.

Conduite à Tenir :

Habitudes alimentaires :

●  Éviter les aliments trop sucrés et essayer de limiter les glucides en fin de journée.

●  Privilégier les graisses végétales.

●  Le café est laxatif, à prendre de préférence à distance des repas.

●  pour les intolérances alimentaires, se renseigner auprès de professionnels afin de faire des tests d’intolérance et de limiter les aliments en question.

●  Manger des proportions raisonnables.

●  Privilégier les repas légers le soir (légumes, fruits..)

●  Essayer de limiter à 3 repas par jour à heures fixes.

●  Limiter le grignotage

●  Prendre son temps pour manger (pour vous aider vous pouvez poser vos couverts entre chaque bouchée ou manger avec des baguettes).

●  Mastiquer lentement.

●  Penser à s’hydrater en dehors des repas, l’eau diminue la concentration des sucs gastriques dans notre bol alimentaire.

Contexte psycho-émotionnel et habitudes :

●  Limiter la fatigue : se coucher à heures fixes, dormir entre 7h et 9h, limiter les produits existants (café, thé..).

●  Essayer de travailler son stress.

●  Éviter les positions statiques prolongées, devant un ordinateur vous pouvez vous masser le ventre, faire des pauses fréquentes pour faire quelques pas, faire des exercices de mobilité. Il est aussi possible de mettre du chaud sur le ventre comme une bouillotte.

L’ostéopathie et les troubles digestifs :

D’un point de vue mécanique les différentes structures digestives peuvent être sensibles, contractées et ballonnées. L’ostéopathe va essayer de relâcher différentes structures de votre ventre pour diminuer les symptômes, redonner une certaine souplesse et avoir des influences neurologiques sur la zone digestive. Les organes possèdent des mécanorécepteurs, ce sont des récepteurs aux changements mécaniques. La main la l’ostéopathe va travailler par des points de pression, des mouvements, des étirements afin d’agir sur ces récepteurs. Les différentes mobilisations peuvent aussi aider à chasser des gazs. Une meilleure mobilité et un relâchement des structures abdominales peut aider à diminuer les sensations douloureuses.

Travaillant sur la globalité du patient, le ventre peut influer sur le reste du corps, comme le dos, le bassin, les épaules et de manière plus générale sur l’état global de la personne.

La prise de compléments alimentaires et les changements d’habitudes des repas peut potentialiser les résultats du travail de l’ostéopathie. Renseignez vous auprès de différents professionnels tels que des ostéopathes, diététiciens, naturopathes..

Références formations gestes et postures