Les pectoraux et la cervicalgie

16/02/2021
Aurélie REGNIER, Ostéopathe.
  • 0
  • 231
Young,Businessman,In,Suit,Feels,Neck,Pain,Massaging,Tensed,Muscles

LES DOULEURS AUX CERVICALES SONT FREQUENTES

Les cervicalgies touchent 30% à 50% des adultes et au moins 67% de la population a déjà souffert au moins une fois d’un épisode de cervicalgie au cours de sa vie.

EXPLICATIONS SUR LA CERVICALGIE

  • Les pectoraux :

Les pectoraux sont un ensemble de deux muscles, le petit pectoral et le grand pectoral qui est le plus superficiel, qui sont situés en avant de la partie haute de la cage thoracique, de chaque côté.

Le petit pectoral s’insère de la scapula aux cotes et permet l’élévation des cotes pendant l’inspiration de manière accessoire. Tandis que le grand pectoral s’insère sur l’humérus, la scapula, le sternum et les cotes, il permet la mobilisation de l’épaule, l’élévation du thorax et l’inspiration profonde, c’est typiquement le muscle du grimpeur.

  • La cervicalgie :

La cervicalgie est un trouble musculo – squelettique (TMS) qui se manifeste par des douleurs au niveau du cou qui est composé de 7 vertèbres cervicales. C’est une zone très mobile, fragile et très exposée car elle ne bénéficie d’aucune protection (crane ou cage thoracique) pour préserver les structures importantes (veines jugulaires, carotides, voies aérodigestives).

COMMENT EXPLIQUER LA CERVICALGIE ?

Le cou est soumis à de nombreuses tensions, essentiellement musculaires, qui ont de nombreuses origines. Ainsi, ces sollicitations peuvent provenir de la région cervicale elle-même, de muscles ayant des insertions plus basses, mais aussi des muscles antérieurs comme les pectoraux.

En effet, les pectoraux interviennent dans les causes de cervicalgies, surtout lors d’exercice de forte intensité, car non seulement les mouvements réalisés vont s’accompagner de positions d’adaptations dites vicieuses pour les cervicales, mais aussi car le travail des pectoraux va induire des tensions antérieures qui vont se répercuter sur les structures postérieures dont les muscles et les cervicales. Ainsi les pectoraux contribuent à déséquilibrer la zone ce qui va conduire à la survenue de douleurs.

 

PREVENIR LA CERVICALGIE

  • L’échauffement:

Avant toute mobilisation de l’épaule et de la cage thoracique, par l’activité sportive ou la manipulation de charges dans le cadre du travail, il est important de préparer les muscles et articulations de la zone. Cette préparation va se traduire par des mouvements suivants qui vont induire de légères contractions pour amorcer le travail musculaire :

*pour les pectoraux : mettez vos mains sur les épaules et entamez de grands et larges cercles avec vos coudes, n’hésitez pas à faire des mouvements lents mais au maximum de l’amplitude puis accélérez.

*pour les cervicales : emmenez votre tête en avant, en arrière, sur les côtés par des rotations et des inclinaisons, puis faites de grands cercles avec votre tête, de manière lente avec de grandes amplitudes.

  • L’étirement :

Les bienfaits de l’étirement sont tels qu’ils vont permettre aux muscles de se détendre plus rapidement et limites les courbatures.

*pour les pectoraux : attrapez vos mains dans le dos, tenez votre dos bien droit, le menton relevé et prenez de grande inspiration en vous grandissant.

*pour les cervicales : vous pouvez refaire les mouvements de l’échauffement mais en vous attardant sur chaque mouvement. Sinon asseyez vous en tailleur, posez vos avant-bras sur vous genoux, et enroulez la tête puis le cou, et le dos, de manière progressive sans forcer, en laissant juste tomber la tête en avant.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletters


    En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance de la Politique de Confidentialité. J’accepte la politique de confidentialité des données.


    Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information par la société NEO FORMA. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    Références formations gestes et postures