Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Digital / Qu’est-ce que le digital learning ? Guide et objectifs

Qu’est-ce que le digital learning ? Guide et objectifs

13/03/2023
Temps de lecture : 2 min.
  • 0
  • 7566
digital learning

Les nouvelles technologies font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien et cette transformation digitale a largement ouvert le champ des possibilités dans tous les domaines. Le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage ne déroge pas à la règle. D’ailleurs, des changements majeurs s’opèrent dans notre rapport à la formation et à l’enseignement. Grâce au numérique, il est désormais possible pour un apprenant de se former partout, à tout moment et à son propre rythme. La pédagogie actuelle implique pleinement le digital learning. Zoom.

 

Qu’est-ce que le digital learning ?

Bien plus qu’un simple processus de digitalisation de contenus pédagogiques, le digital learning regroupe diverses modalités pédagogiques. Cette méthode d’apprentissage privilégie les outils digitaux. Elle permet donc aux apprenants de se former autrement par rapport au processus d’apprentissage traditionnel. Le digital learning implique autant les formations en présentiel que les formations en distanciel ou le blended-learning (formation mixte).

Une précision s’impose concernant le digital learning par opposition à l’e-learning. D’ailleurs, aucune « opposition » n’a lieu d’être finalement, parce que l’e-learning est un élément central du digital learning. Ça en est même le pilier.

Pour rappel, le digital learning implique diverses modalités dont l’objectif commun est de digitaliser l’expérience d’apprentissage dans son ensemble. Plusieurs méthodes de travail sont alors mobilisées :

  • Rencontres virtuelles
  • Social learning
  • Examens en ligne
  • Réseautage (networking) entre apprenants
  • Ateliers de professionnalisation en ligne

L’e-learning forme un tronc commun, permettant de mettre ces différentes méthodes de travail en pratique. L’e-learning favorise surtout la formation asynchrone depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

 

Digital learning : un ensemble de méthodes pédagogiques

Il est difficile de répondre à la question « qu’est-ce que le digital learning ? » sans présenter les différentes méthodes pédagogiques concernées.

 

La classe virtuelle

Inspirée des principes de base d’une formation traditionnelle, la classe virtuelle se déroule de manière synchrone, c’est-à-dire en direct et en présence virtuelle des apprenants et des formateurs en même temps. La classe virtuelle peut être organisée sous forme de visioconférence, par exemple.

 

Le MOOC – Massive Open Online Course

Le MOOC est une formation interactive disponible en ligne et ouverte au grand public. Les apprenants qui veulent y participer doivent s’inscrire sur la plateforme qui propose la formation. Ce format d’apprentissage propose un large choix de supports (vidéos, documents téléchargeables, etc.).

 

Le SPOC – Small Private Online Course

Le principe est le même que le MOOC, mais le SPOC s’adresse à un groupe d’apprenants plus limité. Ce principe améliore les échanges avec le responsable des formations et le suivi de chaque apprenant.

 

Le mobile learning

Il s’agit d’une méthode de formation exclusivement dispensée sur smartphone. Cette modalité favorise l’expérience d’apprentissage basé sur le « partout et à tout moment » (anytime, anywhere, anyplace).

Ce n’est qu’un aperçu des modalités pédagogiques du digital learning. Il en existe d’autres dont le principe central se base sur l’e-learning, c’est-à-dire une formation en ligne utilisant principalement internet et les technologies digitales.

En tout cas, avec le digital learning, l’apprenant s’implique personnellement dans la réussite de la formation, mais ne se contente pas d’être un simple consommateur de contenus. Cette méthode de travail donnerait alors un nouvel élan à vos activités de formations e-learning santé ou vos formations e-learning sécurité.

 

Quels avantages du digital learning pour les formateurs et les personnes formées ?

Pour l’apprenant, une formation en digital learning offre une grande liberté d’apprentissage. Dans le cadre du e-learning, en effet, les apprenants peuvent s’y mettre quand leur emploi du temps le leur permet, quelle que soit l’heure de la journée. L’endroit importe peu également, tant que la connexion est établie entre la plateforme de formation et le support utilisé par l’apprenant. Le digital learning place l’apprenant au cœur de la formation en le responsabilisant entièrement. La réussite (ou non) de la formation dépend donc autant des apprenants que des autres parties prenantes et des autres paramètres entrant en jeu dans le projet.

D’autre part, le digital learning présente aussi de nombreux avantages pour l’entreprise, dont la réduction des coûts de formation. La digitalisation de la formation améliore également le ROI (retour sur investissement) en boostant l’efficacité de l’entreprise.

Bien entendu, la méthode facilite l’accès à la formation puisque les formations sont disponibles à toute heure du jour et de la nuit. L’acquisition de compétences est possible depuis n’importe quel lieu avec la possibilité de se former chez soi, pendant les vacances, dans les transports, etc.

Par ailleurs, le caractère dynamique et interactif des activités de formation en digital learning motive les apprenants et capte mieux leur attention. L’apprentissage se fait alors avec plaisir et l’acquisition de compétences se fait de manière ludique. Et l’ensemble de ces avantages accélère évidemment le résultat.

 

Quelques défis à relever avec l’e-learning comme méthode de travail

Le passage à l’e-learning représente évidemment quelques défis à relever. Et étant donné les enjeux, les organisations qui optent pour cette méthode de travail ont tout intérêt à réussir.

La digitalisation des contenus pédagogiques et des activités de formation en général commence par le cahier des charges établi par le responsable de formation. Divers outils sont à sa disposition dans cette optique pour définir les piliers du processus e-learning à mettre en place.

Dans un premier temps, il lui faudra définir l’objectif de la formation. En effet, le contenu pédagogique sera sensiblement différent pour une problématique RH ou un sujet technique, par exemple. Ce contenu n’est pas non plus le même pour acquérir des connaissances ou pour renforcer des compétences. Il diffère encore si le digital learning porte sur une acquisition de comportements.

Ensuite, l’établissement du cahier des charges dépend du public cible :

  • Quel profil d’apprenants ?
  • Quel effectif par groupe d’apprenants ?
  • Quelle culture d’entreprise ?

Dans un second temps, une fois les critères suscités déterminés, il faudra définir le format des formations à mettre en place en digital learning. S’agira-t-il d’une formation en e-learning exclusif avec uniquement des sessions en ligne ou des sessions en présentiel ? S’agira-t-il plutôt d’un blended learning qui mélange les deux ? Pour envisager ces problématiques, il faudra déterminer la profondeur à laquelle la thématique sera abordée. La méthodologie adoptée ne sera pas la même s’il s’agit d’informer ou de former des apprenants. Et pour une formation à proprement parler, la méthode de travail diffère entre une formation initiale et un perfectionnement.

Et enfin, la mise en place d’une formation en digital learning dépend des outils numériques prévus :

  • Ordinateur
  • Tablettes
  • Smartphones
  • Casques de réalité virtuelle

 


Découvrez également :

Créer votre propre module en E-learning

Plateforme LMS pour organisme de formation : Guide

Quelles sont les formations obligatoires en entreprise ?

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter

Références formations gestes et postures