Syndrome du canal carpien : guide, informations et conseils
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Douleurs et accidents au travail / Syndrome du canal carpien : comment le diminuer au travail ?

Syndrome du canal carpien : comment le diminuer au travail ?

28/07/2020
Marianne LAVERGNE, Ostéopathe.
  • 0
  • 5691
Illustration couverture canal carpien

Causé par le pincement du nerf médian, le syndrome du canal carpien est une pathologie qui touche surtout le pouce, l’index et le majeur. Caractérisé par des fourmillements, puis par la diminution voire la perte de la sensibilité et de la force de la main, ce problème est réellement handicapant pour les travailleurs qui sollicitent régulièrement et intensément leur main. Comment diminuer les douleurs liées au syndrome du canal carpien, au travail ? Focus.

Quelles sont les causes du syndrome du canal carpien ?

Touchant en France, plus de 600.000 personnes par an, cette pathologie est causée par la compression du nerf médian (également appelé nerf moyen). Cette compression survient dans la trajectoire du nerf vers la main, dans le canal carpien. Cette anomalie provoque l’engourdissement des doigts de la main concernée et génère par la suite, de fortes douleurs au niveau du poignet.

Rappelons que le canal carpien est une structure anatomique en forme de tunnel et située à l’intérieur du poignet. Les tendons fléchisseurs des doigts et le nerf moyen y passent. Une lésion par compression peut alors se produire dans le nerf moyen si la pression dans le canal carpien augmente.

Les mouvements répétitifs qui sollicitent régulièrement le poignet constituent les principales causes du syndrome du canal carpien. Ce problème concerne donc, en général, les personnes qui travaillent tous les jours, et pendant plusieurs heures consécutives, sur ordinateur. La neuropathie de compression du nerf périphérique étant la plus fréquente, elle touche 3 % de la population générale et plus de 5 % des travailleurs dans certaines professions nécessitant un usage répétitif des mains et des poignets.

Cependant, les symptômes du syndrome du canal carpien peuvent également apparaître à la suite de gestes similaires et répétitifs, exercés dans un cadre domestique ou dans un cadre de loisir.

Pour résumer, les symptômes apparaissent en général chez les personnes qui pratiquent des activités qui impliquent :

  • Des manœuvres manuelles répétitives :mouvements répétés et positions forcées de la main et du poignet (comme celles des personnes qui travaillent continuellement avec l’ordinateur et la souris) ;
  • Des traumatismes locaux :utilisation régulière et continue d’outils à main.

Quels sont les symptômes du canal carpien ?

Bien que les manifestations du syndrome du canal carpien puissent varier d’une personne à l’autre, les symptômes sont les mêmes chez la plupart des patients concernés.

Ils se plaignent, en général, de douleurs au poignet et à l’avant-bras et de sensations de raccourcissement des doigts concernés à savoir le pouce, l’index et le majeur et parfois, une partie de l’annulaire. Les crampes et picotement au poignet et à la main font également partie des symptômes courants du syndrome du canal carpien.

En tout cas, les symptômes en question se manifestent typiquement la nuit ou de manière posturale. Et s’ils ne sont pas traités, une faiblesse ou une atrophie des muscles de la main peuvent apparaître dans le temps, ainsi qu’une certaine maladresse dans la manipulation des objets.

Comment traiter le syndrome du canal carpien ?

L’opération chirurgicale est, à ce jour, la meilleure prise en charge proposée aux personnes concernées. L’intervention chirurgicale qui est très fréquente, ne présente généralement pas de complications. Et elle peut être pratiquée de différentes manières :

  • Chirurgie mini-invasive
  • Chirurgie percutanée
  • Chirurgie par endoscopie

En général, une fois le traitement chirurgical effectué, la douleur disparaît en quelques jours et le reste des symptômes s’améliorent dans un bref délai, en fonction de la gravité de la lésion nerveuse.

Comment diminuer les risques et les symptômes du syndrome du canal carpien  au travail ?

La prévention est fortement recommandée si vos activités domestiques ou professionnelles sont propices à l’apparition du syndrome du canal carpien. Cette prévention consiste à prendre quelques dispositions au quotidien.

Adopter une position correcte des mains et des poignets pour dormir

Placez vos mains de sorte que les poignets soient détendus. Évitez par exemple de plier vos mains ou d’adopter une posture à l’origine d’une pression ou d’une rétention d’eau au niveau des poignets.

Utiliser des accessoires ergonomiques

Il existe de nos jours de nombreux accessoires prévus pour réduire les risques d’apparition du syndrome du canal carpien et d’autres troubles musculo-squelettiques. Et ces accessoires se destinent surtout à ceux qui travaillent de nombreuses heures devant l’ordinateur.

Leur objectif principal est, en tout cas, de maintenir la position naturelle des membres supérieurs, des épaules jusqu’aux doigts. Les risques de blessure et de compression réduisent quand on évite les tensions et les torsions musculaires et articulaires.

Les souris ergonomiques sont les plus recommandées pour travailler tout en maintenant la position naturelle des mains. Et cette position naturelle n’a rien avoir avec la position « à plat » de la main sur une souris d’ordinateur classique. Naturellement, la tranche de la main est posée sur le plan de travail et la paume de la main est donc orientée vers l’intérieur (mais pas vers le bas). Par ailleurs, il est également possible d’investir dans un clavier ergonomique ou un tiroir pour clavier pour que les bras soient placés à la bonne hauteur.

En évitant les tensions et les torsions, on réduit les risques de blessures et de compression.

Faire des pauses pendant la journée de travail

Les pauses permettent de se vider l’esprit, de se dégourdir les jambes, mais également d’alléger la surcharge du poignet. Ainsi, tout en reprenant des forces, on évite les lésions musculaires et les compressions de nerf qui peuvent entraîner le syndrome du canal carpien.

Entraînez votre poignet

N’attendez pas de ressentir des douleurs ou d’autres symptômes. Vous pouvez les prévenir avec des mouvements rotatifs des deux poignets. Mobilisez également les doigts avec les bras levés. Vous améliorerez ainsi la circulation sanguine et la mobilité des articulations.

 

Menez une vie saine

Comme de nombreuses pathologies courantes de la société moderne, le syndrome du canal carpien a plus de chance d’apparaître avec un mode de vie nocif.

Ainsi, pour mettre toutes les chances de votre côté, il est primordial d’adopter une vie saine :

  • Alimentation variée et équilibrée
  • Exercice physique pour éviter le surpoids
  • Hydratation optimale (entre 1.5 et 2l d’eau par jour)
  • Sommeil suffisant

Consultez un médecin

Consultez votre médecin dès les premiers symptômes du syndrome du canal carpien, pour un diagnostic approprié. Un traitement précoce, tant au niveau de la posture que des habitudes, est essentiel pour ralentir la progression des douleurs.

Pensez au massage

Très efficace pour soulager les douleurs, les massages libèrent les tensions sur les zones douloureuses. Ainsi, prenez de temps en temps rendez-vous auprès d’un salon de massage pour vous détendre. Si vous êtes à la tête d’une structure professionnelle, pensez au massage en entreprise si vous souhaitez mettre en place des ateliers qui motivent réellement vos équipes.


Découvrez également :

Les troubles musculosquelettiques

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter

Références formations gestes et postures