Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / La démarche RSE dans une entreprise

La démarche RSE dans une entreprise

30/06/2022
Temps de lecture : 3 min.
Augustin Blin
  • 0
  • 3919
Illustration de couverture

La démarche RSE : qu’est-ce que c’est ?

La démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est de plus en plus mise en œuvre au sein des entreprises. En effet, les salariés accordent une place d’autant plus importante aux préoccupations sociales et environnementales au travail. Pour un monde du travail plus juste et responsable, les entreprises développent donc des initiatives, des projets afin d’être dans l’ère du temps.

Avant toute chose, définissons ce qu’est la démarche RSE et ce qu’elle induit. La Responsabilité Sociétale des Entreprises est une démarche volontaire des entreprises qui souhaitent mettre en place certaines initiatives et actions concernant les thématiques du sociale et de l’environnement, à destination de ses salariés. C’est une démarche totalement personnelle qui est prise par la direction. Elle a pour but de valoriser l’entreprise, son milieu afin de diffuser une bonne image d’elle auprès de ses collaborateurs et plus globalement à travers son territoire. Elle repose sur trois piliers majeurs :

  • Le pilier économique: Avec une démarche RSE, les entreprises peuvent développer des projets afin d’optimiser leur budget mais aussi investir pour des projets avec certains fournisseurs locaux par exemple. En collaborant avec des producteurs, fournisseurs ou encore collaborateurs à l’échelle locale, cela permet de développer les circuits courts et de faciliter l’acheminement des échanges de tous types. D’ailleurs, les entreprises engagées dans une démarche RSE voient leur performance économique augmentée nettement. D’après une étude de France Stratégie, la performance moyenne des entreprises ayant intégrées ces critères aurait augmentée de 13%.

 

  • Le pilier environnemental: C’est un des piliers forts de cette démarche RSE et qui ancré dans l’actualité. Avec une politique de responsabilité basée sur le respect de l’environnement, une entreprise peut miser sur différents projets afin d’être en phase avec son temps. Elle peut mener une politique d’action afin de prévenir et de maîtriser les risques environnementaux. Cela peut passer également par une maîtrise des consommations d’énergies, dans le tri de ses déchets…

 

  • Le pilier social : Enfin, une des dernières grandes mesures dans une démarche RSE en entreprise, concerne le volet social. La promotion des valeurs d’inclusion, de diversité des chances, du respect des droits des travailleurs… ces valeurs sont très fortement appréciées parmi les travailleurs et occupent une place importante dans leur esprit.

Pour évaluer la démarche stratégique en termes de RSE pour une entreprise, certains critères regroupés sous le sigle ESG ont été mis en place. Ils permettent de prendre en compte l’intégration des enjeux clés listés ci-dessus et de les noter. Le E prend en compte la réduction des gaz à effet de serre ainsi que la consommation d’électricité ou l’importance accordée à la traite et au recyclage des déchets. La lettre S s’intéresse au dialogue social, la formation des salariés, l’intégration des personnes handicapées ou à mobilité réduite… Enfin, le G, représente la transparence des entreprises sur toutes les démarches, notamment au niveau financier avec un comité de vérification des comptes.

Bien évidemment, il convient à chaque entreprise d’avoir la responsabilité d’adopter les mesures qu’elle souhaite. Il n’y a aucune obligation légale de mettre en place une démarche RSE au sein de son entreprise, mais cette dernière ne peut être que bénéfique pour vous.

Les étapes clés pour mettre en place une démarche RSE

Si vous souhaitez mettre en place une démarche RSE dans votre entreprise, voici les étapes à respecter :

  • D’abord, vous devez réfléchir et identifier toutes les personnes qui seraient directement concernées par les mesures que vous souhaiteriez mettre en place. Il y a la partie interne de votre entité (salariés, managers) mais aussi toutes les personnes extérieures à votre travail mais qui travaillent à distance avec vous plus ou moins souvent. Vos fournisseurs, collaborateurs ou sous-traitant peuvent donc être concernés par les changements que vous souhaitez adopter pour votre entreprise. D’ailleurs, il est courant que dans les grandes entreprises une personne occupe le poste de responsable RSE afin de coordonner toutes ces actions.

 

  • Ensuite, il est important de réaliser un audit de tout ce qu’il y aurait à entreprendre. Si toutes les parties prenantes se sont concertées et se sont mises d’accord sur l’idée générale, il faut désormais décider en fonction des besoins de chacun de ce qu’il y aurait à mettre en place pour votre démarche RSE. L’audit va permettre de faire le point avec les différents interlocuteurs de ce que chacun souhaiterait mettre en place ou voir s’améliorer dans l’entreprise. Certains peuvent être plus attachés à un sujet en particulier c’est pourquoi il est important d’écouter l’ensemble des parties prenantes à ce sujet. Par exemple, différentes analyses et bilans peuvent être effectués comme le Bilan GES sur les déchets produits et rejetés dans l’atmosphère par votre entreprise. Ces analyses vont vous aider à voir ce qui ne va pas et de réagir en conséquence.

Une fois le plan d’actions décidé, il va falloir communiquer dessus auprès de vos collaborateurs. En effet, il paraît indispensable de communiquer auprès de vos salariés, collaborateurs afin que ces derniers soient tenus au courant des actions qui seront menées. Il faut, en responsabilité, adapter sa communication en fonction de chaque cible et pour chaque opération qui va être menée. Lors de la présentation de votre plan RSE, il faut bien présenter les enjeux de cette démarche, les objectifs et les conséquences afin que chacun puisse s’adapter et adopter les bons réflexes en conséquence. Vous pouvez décider de regrouper toutes les actions que vous souhaitez entreprendre au sein d’un livret, ou d’un brand book RSE et le distribuer à vos collaborateurs. Pour chaque engagement RSE, vous pourrez aussi communiquer à part au moment de le mise en place de ce dernier.

Enfin, il faut évidemment former vos salariés à ces enjeux de manière durable. Le temps d’une formation précise en entreprise doit être pris afin d’inculquer à vos membres les nouvelles valeurs de l’entreprise. Environ 1 salarié sur 2 ne sait pas bien ce qu’est la RSE. Néanmoins, 70% seraient prêts à s’investir davantage dans ces démarches que représentent la RSE.

Les avantages d’une démarche RSE pour votre entreprise

La première chose positive dans une stratégie RSE au travail réside dans le fait que vos salariés se sentiront mieux intégrés et écoutés. En effet, nous avons vu que la question sociale était un des trois grands piliers de cette démarche dans les entreprises. La question de la place de vos salariés et de leur intégration qu’importe le milieu auquel ils appartiennent les intéressent beaucoup. Ils ont envie de se sentir reconnus et écoutés.

Avec une politique de non-gaspillage et de recyclage des matériaux et déchets, votre entreprise sera reconnue comme éco-responsable et pourra donc bénéficier d’une plus importante visibilité vis-à-vis des autres et de vos futures recrues. D’après une étude d’Oney et OpinionWay, 90% des consommateur européens se disent sensibles à la consommation raisonnée et ont le sentiment d’agir pour tendre vers cet objectif. Il y a plusieurs avantages à prendre au sérieux le développement durable pour votre entreprise : lutter contre le gaspillage alimentaire, porter une attention au « Made In France » et aux producteurs locaux et également participer au tri des déchets.

Avec une véritable politique RSE durable, vous rendez également vos salariés acteurs de votre démarche RSE. Ainsi, vous sensibilisez ceux qui l’étaient moins et contribuez à une prise de conscience collective. Ces derniers jouent le rôle central de ce projet en en étant les acteurs incontournables.

Ces actions entreprises risquent d’attirer de nouveaux talents motivés et qui se sentiraient concernés par cette démarche. Des gens engagés et talentueux risquent de frapper à votre porte afin d’agrandir vos effectifs et de contribuer au développement de votre entreprise. La démarche RSE ne peut vous apporter que du positif pour l’évolution de votre entreprise, pensez-y !


Découvrez également :

Retrouvez notre article sur : Comment créer une démarche de prévention en entreprise ?

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletters


    En cochant cette case, je reconnais avoir pris connaissance de la Politique de Confidentialité. J’accepte la politique de confidentialité des données.


    Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information par la société NEO FORMA. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

    Références formations gestes et postures