Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Formation en entreprise / Formation Caces : qu’est-ce que c’est et comment la passer ?

Formation Caces : qu’est-ce que c’est et comment la passer ?

09/10/2023
  • 0
  • 254
chariots gerbeurs à conducteur accompagnant

Le CACES ou Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité est un document obligatoire pour la conduite de certains engins et équipements professionnels. Ce document atteste que les travailleurs qui le détiennent, possèdent toutes les connaissances pour manipuler les engins en question, conformément à toutes les règles de sécurité.

Il existe différents CACES et donc différentes formations pour en obtenir un et très important : il ne s’agit pas d’un permis cariste. Faisons aujourd’hui un tour d’horizon de ce certificat.

Qu’est-ce qu’une formation CACES ?

D’une validité de 5 ans, la formation Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité est devenue obligatoire en France, à partir de 1998. Il s’agit d’une obligation légale pour l’employeur, conformément à l’article R.4323-55 du Code du travail.

Quel que soit le secteur d’activité, une formation CACES est obligatoire pour les collaborateurs qui doivent conduire des engins de chantier et de levage. Pouvant être mise à jour autant de fois que nécessaire, la formation CACES prépare le travailleur à la conduite de grues mobiles, de chariots élévateurs, d’engins de chargement, de ponts roulants, etc.

En tout cas, la formation CACES dispensée dépend de la catégorie d’engin que le bénéficiaire devra conduire.

Quels sont les objectifs d’une formation Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité ?

La formation CACES apporte au collaborateur les compétences nécessaires pour conduire un engin en toute sécurité. Elle dispense à la fois un apprentissage théorique et des séances pratiques pour une conduite en situation de travail. En ayant acquis le savoir-faire nécessaire, le collaborateur concerné a la capacité d’exercer son métier dans les conditions optimales de sécurité.

Ensuite, cette formation professionnelle permet à l’employeur de se conformer à l’article R.4323-55 du Code du travail concernant l’obligation de formation des collaborateurs à laquelle il ne peut se soustraire. Autrement, l’employeur serait mis en cause en cas d’accident. Le Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité est donc la garantie d’une formation adaptée à la conduite d’engins bien spécifiques. Sans ce certificat, aucun travailleur ne devrait conduire d’engins, fixes ou mobiles.

Par ailleurs, la formation Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité facilite la recherche d’emploi. En effet, de nombreux recruteurs privilégient les candidats ayant déjà acquis les connaissances nécessaires à la conduite d’engins. Et quel que soit le type de contrat recherché, le CACES accélère le processus pour ceux qui souhaitent travailler en logistique ou dans le secteur BTP.

Qui peut suivre une formation CACES ?

La formation Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité s’adresse aux professionnels désireux de se former à la conduite d’engin de chantier et de chariot de manutention. Il s’agit plus particulièrement des engins automoteurs dont la conduite dans un entrepôt ou sur un chantier, exige une autorisation. Bien entendu, les candidats qui s’y inscrivent doivent être aptes à la conduite.

Concernant l’obligation de l’employeur, deux cas de figure peuvent se présenter, en fonction du type de contrat du travailleur à former :

–       Pour les collaborateurs en CDD ou en CDI :

L’employeur doit prendre les formations CACES en charge, quel que soit le type d’engin que le collaborateur devra conduire dans le cadre de ses missions au sein de l’entreprise. L’employeur est également tenu d’informer et de former les salariés sur les règles et les recommandations de sécurité.

–       Pour les collaborateurs en intérim :

Les obligations de l’employeur sont les mêmes que pour le cas précédent. Cependant, l’employeur dont il est ici question n’est pas l’entreprise au sein de laquelle les missions de conduite d’engin seront réalisées, mais plutôt l’agence de travail temporaire à laquelle le collaborateur intérimaire est rattaché. Toutefois, l’agence n’est pas légalement obligée de dispenser la formation CACES à l’intérimaire même si certaines agences d’intérim financent les formations CACES via le DIF ou Droit Individuel à la Formation pour intérimaire.

Pour rappel, le DIF Intérim permet aux intérimaires de progresser dans leur parcours professionnel grâce à des formations qui perfectionnent ou élargissent leurs compétences. Le DIF concerne également les bilans de compétences et la validation des acquis en vue d’une certification professionnelle.

En tout cas, une fois la certification CACES obtenue, l’agence d’intérim et l’entreprise utilisatrice doivent s’assurer de sa validité et de sa compatibilité avec la catégorie d’engin que le collaborateur devra conduire.

Quelles sont les différentes formations CACES ?

Il existe une vingtaine de formations Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité et chacune concerne une catégorie spécifique d’engin. Ainsi, la formation qu’un collaborateur doit suivre dépend de l’engin qu’il conduira dans le cadre de son travail.

Voici quelques formations CACES :

  • Formation CACES R482 pour conduire des engins de chantier
  • Formation CACES R483 pour conduire des grues mobiles
  • Formation CACES R485 pour conduire des chariots gerbeurs à conducteur accompagnant
  • Formation CACES R486 pour conduire des PEMP et des plateformes élévatrices
  • Formation CACES R487 pour conduire des grues à tour
  • Formation CACES R489 pour conduire des chariots auto-moteurs de manutention
  • Formation CACES R490 pour conduire des grues auxiliaires de chargement de véhicules
  • Etc.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter