Cycle du Sommeil Expliqué : Maximisez Votre Repos pour une Meilleure Santé au Travail
Accueil / Blog prévention - Gestes et postures / Santé en entreprise / Comprendre le cycle du sommeil : Guide complet pour une nuit de repos optimal

Comprendre le cycle du sommeil : Guide complet pour une nuit de repos optimal

17/10/2023
  • 0
  • 530
sommeil femme

Nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir et c’est un besoin vital de l’organisme. Le sommeil garantit, en effet, la bonne santé et le bon fonctionnement de l’ensemble de notre corps (croissance, maturation du cerveau, santé cardio-vasculaire, régénération des cellules, développement de nos capacités cognitives, etc.) Sur le long terme, manquer de sommeil ou mal dormir expose l’organisme à des risques sérieux comme le diabète, le surpoids et l’obésité, les accidents vasculaires cérébraux ou encore la démence.

Mais pour bien prendre conscience de l’importance d’un sommeil de qualité, il est essentiel de comprendre le cycle du sommeil. Voici un guide complet pour une nuit de repos digne de ce nom.

Qu’est-ce que le cycle de sommeil ?

Il suffit parfois de bien comprendre le cycle du sommeil pour venir à bout de certains troubles du sommeil qui peuvent altérer la qualité de vie de manière significative.

Sachez alors que plusieurs cycles de 90 minutes en moyenne, composent le sommeil. Chaque cycle de sommeil est ensuite, composé de plusieurs phases :

  • Le sommeil lent léger où l’on se réveille facilement.
  • Le sommeil lent profond où l’on dort donc plus profondément et où le réveil est plus difficile.
  • Le sommeil paradoxal où l’on fait des rêves.

Ces différentes phases du cycle du sommeil se succèdent dans un ordre précis :

  • Endormissement
  • Sommeil lent léger
  • Sommeil lent profond
  • Sommeil lent léger
  • Sommeil paradoxal

Concernant le calcul du cycle du sommeil, il faut savoir que le sommeil lent léger domine plus ou moins le temps de sommeil. Il représente autour de 50 % du sommeil total. Le sommeil lent profond quant à lui, représente entre 20 et 25 % du temps total de sommeil, contre 20 % pour le sommeil paradoxal.

En tout cas, il y a plusieurs cycles du sommeil quand on dort en sachant que le sommeil profond survient essentiellement durant la première moitié du sommeil. Durant la seconde moitié, le sommeil léger et le sommeil paradoxal se succèdent.

Comprendre les différentes phases du cycle du sommeil

Bien entendu, comprendre les différentes phases du cycle du sommeil permet de mieux organiser sa nuit pour se reposer pleinement.

Ainsi, le sommeil lent correspond à la phase d’endormissement, quand les paupières se font lourdes et la respiration devient calme et régulière. Durant cette étape qui est également appelée sommeil lent de stade 1, on peut sursauter en ayant l’impression de tomber et on se réveille très facilement. Pour un sommeil de qualité, cette phase doit se dérouler dans un environnement propice à un endormissement tranquille (lumière tamisée, absence de bruits dérangeants, etc.) S’ensuit le sommeil lent de stade 2 où on peut encore se réveiller au moindre bruit, mais le sommeil devient plus profond.

Le sommeil lent profond quant à lui, concerne le moment où l’on dort profondément. Complètement relâché, le corps ne bouge plus et le rythme cardiaque est parfaitement régulier. Cette phase coupe le cerveau des stimulations extérieures. Le réveil est donc plus difficile. L’organisme se met entièrement au repos pour récupérer. D’ailleurs, le sommeil lent profond est la phase la plus réparatrice du cycle du sommeil.

Par ailleurs, le sommeil paradoxal est la phase des rêves. L’appellation de sommeil paradoxal vient d’ailleurs du paradoxe entre le corps qui est complètement endormi et le cerveau qui est en éveil. En effet, l’activité cérébrale est intense durant le sommeil paradoxal. Extérieurement, on peut constater des mouvements oculaires rapides tandis que la respiration et le rythme cardiaque ralentissent ou accélèrent en fonction de ce dont on rêve.

Pourquoi une formation en e-learning du sommeil en entreprise ?

Si le sommeil est essentiel pour notre bonne santé au quotidien, il l’est tout autant pour notre vie professionnelle. On n’y pense pas toujours, mais bien dormir suffit parfois à ne pas perdre sa motivation au travail. Ceux qui perdent en productivité peuvent donc s’interroger sur la qualité de leur sommeil et déterminer s’il faut l’améliorer ou trouver une autre raison à cette baisse de performance.

En tout cas, les entreprises désireuses d’améliorer la QVT (Qualité de Vie au Travail) de leurs collaborateurs, peuvent mettre en place une formation e-learning sur le sommeil. L’impact du manque de sommeil ou d’un sommeil de mauvaise qualité sur les performances professionnelles, est incontestable. Les conséquences en sont nombreuses :

  • Irritabilité
  • Manque de patience envers les autres
  • Stress
  • Énervements faciles et répétés

À travers une formation en entreprise sur les différentes phases du cycle du sommeil, les collaborateurs peuvent mieux comprendre le sommeil et améliorer leur nuit en conséquence. Ils pourront notamment s’organiser pour pouvoir dormir pendant 7 à 9 heures par nuit. Au besoin, ils peuvent également ponctuer leur journée d’une micro-sieste, dont le fonctionnement et les bienfaits pourront être présentés durant la formation.

Permettant au corps et à l’esprit de se reposer, le sommeil est crucial autant dans la vie personnelle que dans la vie professionnelle. En savoir plus sur le calcul du cycle du sommeil et sur les différentes phases du cycle du sommeil permet alors de mieux s’organiser afin de profiter pleinement du temps de sommeil. Les bienfaits du sommeil sont aussi nombreux que tangibles.

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour recevoir nos derniers articles, abonnez-vous à notre newsletter